Tweeter button Facebook button

Ayotte, Léo

Léo Ayotte né à Sainte-Flore, Mauricie, le 10 octobre 1909. Il était l'enfant l'un père ébéniste et d'une mère au foyer. En 1938 Ayotte part de sa Mauricie pour se rendre à Montréal,il a 29 ans. Il ne connaît rien de la vie urbaine, il est sans travail et sans argent. Il fini par s'engager comme modèle vivant à l'École des Beaux-Arts puis, au Musée des Beaux-Arts où il rencontre le Directeur Charles Maillard et décroche un travail de concierge. Prêtant une oreille attentive aux leçons des professeurs, il acquière de précieuses connaissances techniques. Il quitte l'École des beaux-Arts en 1946. Longtemps négligé par la critique officielle, il organise lui-même des vernissages dans son atelier du 4076 de la ruelle Saint-Christophe. Il recrute ses visiteurs à l'aide de l'annuaire téléphonique. Ses vernissages lui rapportaient suffisamment pour subvenir à ses besoins. Ayotte put ainsi amasser assez d'argent pour réaliser un rêve qu'il caressait depuis longtemps, celui de visiter la France. C'est en juillet 1962 que Léo Ayotte s'envole vers l'Europe. Il s'arrête à Paris pour visiter le Louvre et reste ébloui devant tant de chefs-d'œuvre. Il visite son ami François Hertel ainsi que le sculpteur Robert Roussil et le peintre Jean Dallaire. Il termine son voyage sur la Côte d'Azur aux côtés de sa nièce Louise-Hélène Ayotte. Après un an en France, il revient au pays avec de magnifiques toiles pleines de fraîcheur, lumineuse et aérées.Vers la fin de sa vie, Léo Ayotte est atteint d'un cancer.Il succombe le 21 décembre 1976.


Mots-clés:Grands-Maîtres

Partager