Tweeter button Facebook button

Beaucage

Michel Beaucage (1958, Montréal) se distingue par ses œuvres où la créativité fait référence au monde visible et à des perceptions suggestives. Les jeux d’abstraction et de figuration évoquent, par exemple, la nature, des mouvements artistiques et une stylistique orientale. Les lignes et les formes associées à une gestuelle spontanée, la superposition des plans en transparence et l’harmonie des couleurs prédominent dans ses peintures principalement réalisées à l’acrylique sur toile et sur papier de riz.

Son talent s’est dévoilé également par le dessin, la gravure (carborundum) ainsi que par des sculptures et des murales bas-relief. Avec l’utilisation particulière de l’acrylique et des papiers de riz, il crée des effets de transparence et de fragilité tels des échos à la cristallinité, au verre et aux glaçures de céramiques. L’intégration de collages (papiers, jute, fragments de gravures et de dessins, tissus) ajoute des textures et des modelés. Il a également mis au point une technique originale avec les papiers de riz rendus sous forme de support. Par un regard orienté vers des œuvres souvent produites en série, le spectateur est invité à prendre part à une vision allégorique et contemplative de l’art.

Michel Beaucage a participé à de nombreuses expositions collectives en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, notamment la 4e Biennale internationale d’art de Beijing (sept.-oct. 2010), Summer in SoHo à la Ward-Nasse Gallery, à New York (août 2010), la 2e édition d’Art & Integration, à Pescia, en Italie (mai 2010), High Noon New Year’s Party (déc. 2008-janv. 2009), Shanghai High Noon Art & Culture Centre, à Shanghai, Works on Paper, A Global Perspective au pavillon du NY Arts à Venise (juin-nov. 2009), Lure à la Broadway Gallery de New York (2008), la 2e Biennale internationale d’art de Beijing (2005) et Segments, Exhibition of the Canadian Art of a New Century au Musée Mestna, à Ljubljana, en Slovénie (2001). De plus, il s’est distingué par ses expositions individuelles (Canada, États-Unis, Chine). Il détient une maîtrise en arts visuels et a été formé à l’atelier Pasnic de Paris (gravure au carborundum). Ses œuvres se retrouvent dans plus d’une quarantaine de collections privées et publiques.

Michel Beaucage vit et travaille à Montréal.


Partager