Tweeter button Facebook button

Borduas, Paul Émile

Paul-Émile Borduas est né le 1er novembre 1905 à Saint-Hilaire. Sa formation débute en travaillant pour le peintre et décorateur d'Église Odias Leduc. Il s'inscrit ensuite à l'École des beaux-arts de Montréal. Après avoir été professeur de dessin, il se rend en Europe en 1927 où il travaille comme assistant à la décoration de quelques églises de France. En 1939, il participe avec John Lyman à la fondation de la Contemporary Art Society et en devient vice-pérsident. En 1942, lors d'une exposition de groupe au Séminaire de Joliette, il présente ses premiers essais de peinture non figurative. Il rédige 6 ans plus tard, le Refus Global, un Manifeste dans lequel il dénonce les forces d'oppression qui avaient fait du Québec un milieu étouffant et hostile aux manifestations de créativité. En 1952, le Musée des beaux-arts de Montréal organise une exposition de ses oeuvres. Il se rendra par la suite aux États-Unis et en France où il peint ses compositions en noir et blanc. Il décède en 1960. Parmi les reconnaissances qui lui ont été accordées, mentionnons le prix Jessie Dow 1949. Il reçoit aussi le prix Guggenheim à titre posthume. En 1977, le gouvernement du Québec donnait son nom à la plus haute distinction québécoise dans le domaine des arts plastiques.


Mots-clés:Grands-Maîtres

Partager