Tweeter button Facebook button

Leduc, Ozias

Né en 1864 à Saint-Hilaire, Québec. Décédé en 1955. D'une indépendance remarquable, ce peintre passe sa vie entière dans son village natal de Mont-Saint-Hilaire, à l'exception près du voyage qu'il effectue en Europe en 1897. Tout au long de sa vie, il produit un nombre considérable de peintures religieuses, murales, décorations d'églises et portraits, plutôt par concours de circonstances que par ferveur religieuse. Il réalise de plus un bon nombre de décors de théâtre et d'illustration de livres, en plus de ses célèbres paysages et de ses natures mortes. Son unique exposition personnelle a lieu en 1916 à la Bibliothèque Saint-Sulpice de Montréal. Solitaire, il demeure à l'écart des regroupements artistiques de l'époque et reconnaît : «Je n'ai point de manière propre et ne veux point en avoir; chaque fois que je peins, je recherche quelque chose.» Pour lui : «L'artiste rêve, mais dans son rêve, son rêve lui échappe».


Partager