Tweeter button Facebook button

Légaré, Joseph

Né à Québec, le 10 mars 1795, puis baptisé le 11, dans la paroisse Notre-Dame, fils de Joseph Légaré, cordonnier (fut aussi marchand), et de Louise Routier. Étudia au petit séminaire de Québec en 1810-1811. Commença l'apprentissage du métier de peintre et vitrier en 1812; acquit le statut de maître avant juin 1817. Établi à Québec, peignit quelque 250 oeuvres. Prit part à la décoration du Théâtre royal de Québec en 1832 et réalisa le premier sceau de la ville de Québec en 1833. Copropriétaire de la Galerie de peinture de Québec de 1838 à 1840. Exposa à plusieurs reprises et dans divers endroits un grand nombre de toiles qu'il avait amassées, et publia en 1852 un catalogue de sa collection.

Propriétaire immobilier, fut aussi seigneur d'une partie du fief de Saint-François de 1827 à 1841. Représenta le quartier du Palais au conseil municipal de Québec de 1833 à 1837. Codirecteur du journal le Libéral. Membre du Comité permanent de Québec, fut emprisonné le 13 novembre 1837, puis libéré le 18.  Antiunioniste, il devint, en 1847, président adjoint du Comité constitutionnel de la réforme et du progrès. Candidat réformiste défait dans la cité de Québec en 1848. Il sera aussi défait  sous l'étiquette de rouge annexionniste dans la même circonscription à une élection partielle le 29 janvier 1850. Nommé au Conseil législatif le 8 février 1855.

Reçut en 1828 une médaille honoraire de la Société pour l'encouragement des sciences et des arts en Canada. Président de la classe des arts de la Société littéraire et historique de Québec en 1833. Cofondateur de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec en 1842, en fut vice-président jusqu'en 1847. Juge de paix. Marguillier de la paroisse Notre-Dame de Québec. Membre du comité provincial créé en vue de l'Exposition universelle de Paris de 1855. Décédé en fonction à Québec, le 21 juin 1855, à l'âge de 60 ans et 3 mois. Inhumé dans la chapelle Sainte-Anne de la cathédrale Notre-Dame, le 23 juin 1855. Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 21 avril 1818, Geneviève Damien, fille du navigateur Joseph Damien et de Catherine Parant.


Partager