Tweeter button Facebook button

Morrisseau, Norval

Peintre et graveur autodidacte, Morrisseau fonde l'école de peinture des « Woodlands » (Terres boisées), caractéristique de sa région et sa culture. Les musées du Canada et ceux du monde entier collectionnent les œuvres de cet artiste internationalement célèbre. Morrisseau a passé son enfance dans la réserve de Sand Point, près du lac Nipigon, où son grand-père lui a enseigné les coutumes et légendes anishnabes (ojibwés) et sa grand-mère les traditions catholiques. Il réussit néanmoins à combiner ces systèmes apparemment antinomiques et à trouver un moyen d'exprimer ses propres valeurs spirituelles. L'école des « Woodlands » se distingue entre autres par un traitement « radiographique » des personnes et des animaux, des couleurs éclatantes et contrastées et des lignes d'« esprit » et de « puissance » qui émanent des diverses figures, les enveloppent et les relient. Cette organisation visuelle de la spiritualité anishnabe se fonde sur l'iconographie des rouleaux en bois de bouleau de Midewiwin (société d'Anishnabes vouée à la spiritualité, la guérison et la politique), des pétroglyphes et pictogrammes de différents lieux du nord-ouest de l'Ontario.


Partager